Déchets marins

La problématique des déchets marins est une préoccupation de l’Accord. En effet, ceux-ci représentent une menace pour la diversité biologique, la qualité du milieu et ils constituent également une nuisance pour le littoral.
Dans cet optique RAMOGE a entrepris des campagnes de recensements des déchets échoués sur les plages, ce qui a permis, dans un premier temps de les quantifier et les qualifier et d’en déterminer leur origine. A partir de ces éléments on peut préconiser en amont, des actions ciblées et ainsi plus efficaces, qui conduisent à réduire leur nombre.

Les campagnes de surveillance ont été menées pendant deux saisons (automne et printemps) sur des plages en Ligurie, à Monaco et en région Provence Alpes Côte-d’Azur, selon le protocole de relevé des déchets marins, conforme à la Directive Cadre Stratégie du Milieu Marin, issu de « Guidance on Monitoring of Marine Litter in European Seas, a guidance document within the Common Implementation Strategy for the Marine Strategy Framework Directive».

Les résultats de ces campagnes sont disponibles sur les liens suivants :

Il ressort en une très forte proportion de déchets plastiques, provenant notamment des emballages alimentaires. Certains déchets spécifiques, tels que les mégots de cigarette, coton-tiges, retrouvés en très grand nombre pourront faire l'objet d'une campagne de sensibilisation ciblée. Par ailleurs, la grande quantité de bois flotté peut constituer un danger et représente une charge financière conséquente pour les collectivités qui doivent le ramasser. Ces résultats montrent l’importance de sensibiliser, le public et également les collectivités territoriales.

Dans cet esprit l’Accord RAMOGE a réalisé un film sensibilisant tous les acteurs afin de les inciter à des comportements qui évitent la production de déchets marins.

Outre la diffusion de ce film, l’Accord, souhaite encourager les communes, et pas seulement les communes côtières à mettre en place des dispositifs permettant de réduire la quantité de déchets qui part à la mer.
Dans cet esprit, la région Ligurie qui a participé à un programme life « Strategies for marine liter and environmental (Smile), pour la définition d’un système de gestion des collectivités locales en matière de déchets pour en réduire leur nombre, notamment en mer.
Cette initiative pourra être présentée à l’ensemble des collectivités territoriales de la zone RAMOGE.

Par ailleurs, cet été, l’Accord va étendre une campagne « Je navigue, je trie » afin de sensibiliser les plaisanciers de la zone RAMOGE à la nécessité de la récupération et du tri des déchets.