Voir tous les événements

RAMOGE PARTENAIRE DE L'ÉTUDE COCLIME
mardi 9 juillet 2019

L’Accord RAMOGE participe, dans le cadre de ses activités de suivi de la micro algue Ostreopsis ovata, au projet de recherche Européen CoClime

L’Accord RAMOGE participe, dans le cadre de ses activités de suivi de la micro algue Ostreopsis ovata, au projet de recherche Européen CoClime.

Cette étude a pour objectif d’évaluer en fonction du changement climatique, l’impact des effets d’une progression des algues toxiques sur les côtes atlantiques et méditerranéennes, afin d’aider les pouvoirs publics et les acteurs privés à mieux les anticiper.

Pour mener à bien cette étude, un doctorant et une étudiante de Master de l’Université de Nantes, partenaire scientifique de ce projet, mettront en œuvre entre le 16 juin et le 15 août, une enquête de terrain auprès des habitants de la Principauté de Monaco. L’enquête consiste en la passation d’un questionnaire d’une trentaine de minutes en interrogeant les personnes volontaires sur leurs habitudes actuelles en termes de fréquentation des plages ou criques de Monaco et de sa région ainsi que sur leurs réactions possibles face à différents scénarios futurs, liés au réchauffement climatique.

Ce questionnaire se déroulera dans les principaux lieux publics de la Principauté dont la plage du Larvotto, la plage des pêcheurs, les jardins publics, et le quai Albert 1er. Les deux enquêteurs seront reconnaissables grâce à leur T-Shirt Université de Nantes et d’un badge dédié.

L’Université de Nantes a pour mission d’étudier les effets possibles de ces algues sur les comportements et habitudes des populations résidentes de Monaco, Nice et Marseille ainsi que les touristes, notamment en ce qui concerne les activités de loisir en lien avec la fréquentation du littoral méditerranéen. La responsabilité scientifique de cette recherche est assurée par Muriel Travers, Professeur d’Economie à l’Université de Nantes. Les données recueillies seront totalement anonymes et traitées uniquement par l’équipe de recherche universitaire dirigée par le Pr. Travers. Aucune utilisation commerciale ne sera faite des résultats. Les résultats permettront d’alimenter la base de données nécessaire à la recherche sur ce nouvel enjeu, lié au changement climatique.

Retrouvez le reportage de Monaco Info sur ce sujet juste après !

 

https://youtu.be/N-loDu8oMyk