Appui des activités liées aux sédiments portuaires

Depuis 10 ans une réflexion est menée sur la problématique des sédiments portuaires afin de trouver une alternative aux immersions. L’absence de solutions techniques suffisantes et l’absence d’un contexte réglementaire précis sur le devenir à terre des sédiments ont conduit à rechercher les meilleures coopérations possibles entre les gestionnaires portuaires et institutionnels.

L’accumulation de sédiments dans les ports, les chenaux d’accès, les canaux, les rivières et les fleuves empêchent la circulation des bateaux et perturbent les équilibres physico-chimiques des masses d’eaux.

Pour permettre le fonctionnement et le développement des établissements portuaires mais également participer à l’entretien et la restauration des milieux naturels aquatiques, les gestionnaires de ces derniers doivent entreprendre des opérations de dragage.

Les pratiques systématiques de rejet en mer présentent un risque fort de dispersion de produits écotoxiques pour ce milieu très sensible. Par ailleurs, lorsqu’un sédiment doit être géré à terre, il est considéré comme un déchet dangereux.

Le Territoire de l’Agglomération Toulon Provence Méditerranée a initié des recherches sur la thématique de la gestion environnementale des sédiments. Avec plus particulièrement, le développement du projet SEDIMARD qui a pour but d'étudier la nocivité des sédiments portuaires et de proposer des procédés permettant d'inerter leur toxicité. Ce projet, auquel l'Accord RAMOGE apporte son soutien depuis 2006, a été une réussite, puisqu’un protocole d'évaluation de la toxicité des sédiments a été établi et plusieurs méthodes permettant d'inerter cette toxicité ont été validées.

Le projet SEDIMARD s’est poursuivi par une seconde phase intitulé « SEDIMED » qui visait la mise en place des filières de revalorisation des sédiments portuaires répondant aux critères environnementaux.

L’accord RAMOGE a soutenu ce projet pilote en méditerranée, par l’organisation de réunions d'échanges.

L’Accord RAMOGE a, en octobre 2008, organisé un colloque sous le titre « la gestion durable des sédiments une problématique européenne, des spécificités méditerranéennes » dont l’objectif était d’aborder la thématique sur des aspects opérationnels et scientifiques dans le cadre d’une coopération internationale, en mettant en avant l’intérêt d’une approche collective.

Pour en savoir plus

CD ROM "Restitution d’un colloque sur la gestion durable des sédiments, une problématique européenne, des spécificités méditerranéennes"
28-29 octobre 2008 (IT/FR)
A commander au secrétariat

Prochaine participation de RAMOGE

Aujourd’hui les résultats de ces travaux menés dans le cadre de « SEDIMARD 83 » ne sont pas accessibles pour les acteurs institutionnels, régionaux et locaux (l’Agence de l’Eau Rhône Méditerranée Corse, la Marine nationale, l’agglomération Toulon Provence Méditerranée, les Contrats de Baie). L’ensemble des données disponibles doit être collecté et rassemblé afin de réaliser une synthèse utile à tous.

INSAVALOR, en association avec L’INSA de Lyon propose de poursuivre cette initiative, sous forme de deux projets :

Le programme « SEDIMARD Résults » s’articule autour de 3 actions :

  1. Capitalisation, exploitation des données, synthèses et vulgarisation des résultats
  2. Récupération de tout ou partie des données des 4 autres projets significatifs (projets Cartochim, PCB Axelera, SEDIGEST, et SEDIMED)
  3. Mise en place d’outils de diffusion tels que : site web, newsletter, publications, colloque.

Cette dernière action pourra être appuyée par l’Accord RAMOGE, et en particulier pour la diffusion de la synthèse des données recueillies.